Le Fucus : une algue pleine de vertus

Nom(s) : fucus, fucus vésiculeux, varech vésiculeux, chêne marin

Type : algues brunes de la famille des Fucacées  

Désignation INCI : Fucus vesiculosus

 

Description du Fucus

Le fucus est une algue fort commune sur les côtes de l’Europe, particulièrement sur celles de la manche et de l’atlantique.  Son thalle, mince et plat, porte des vésicules pleines d’air servant de flotteurs. Verdâtre à l’état frais, il devient noir violacé en séchant. Il possède une odeur marine et une saveur salée.

Histoire du Fucus

Russel recommandait déjà le fucus (ou varech) contre le goitre bien avant que l’on connaisse la raison de son action thérapeutique, c’est-à-dire l’iode qu’il contient (c’est le  salpêtrier Bernard Courtois qui découvrit l’iode, en 1810, dans les eaux mères de cendres de varech).

Les principaux constituants du fucus

Le fucus renferme des alginates, des polyphénols et des sels minéraux, en particulier de l’iode.

Les bienfaits du fucus.

Grâce à sa structure riche en mucilages , le fucus procure une sensation de satiété en augmentant leur volume de façon mécanique dès qu’on l’ajoute à de l’eau. C’est un allié Reconnu pour son *action minceur. Il *aide à gérer le poids.

Il est d’autant plus apprécié car il *facilite la digestion.

C’est un très bon anti-fatigue. Riche en iode, en vitamines et en minéraux, le fucus vésiculeux a des propriétés anti-fatigue très intéressantes à utiliser lors d’un coup de fatigue ou pendant l’hiver.

 

Le saviez vous ?

Comme de nombreuses algues, le fucus est comestible. Dans les pays anglo-saxons, en particulier aux Etats Unis, il est déshydraté, pulvérisé et utilisé à la place de sel pour assaisonner la nourriture.  Jadis, on l’utilisait comme enfrais ou comme aliment pour le bétail, après l’avoir désalé.

 


Retour

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez un code de réduction de 10% !

Vous êtes
un professionnel ?

Bénéficiez de nos tarifs de gros !

contactez-nous

Actualités

Voir toutes les actualités